DONNÉES DU PROJET

Emplacement: Montréal 
  
Architecte: Shulim Rubin
  
Entrepreneur: Reliance Construction
  
Composantes préfabriquées: 120 panneaux architecturaux, structuraux et sandwichs pour 17 000 pieds carrés

Emplacement: Montréal 
  
Architecte: Shulim Rubin
  
Entrepreneur: Reliance Construction
  
Composantes préfabriquées: 120 panneaux architecturaux, structuraux et sandwichs pour 17 000 pieds carrés

Description

Cette conversion d'une usine de colorants en 6 étages et 84 unités de logements dans le quartier du Plateau Mont-Royal à Montréal comprenait le démantèlement complet de la facade du bâtiment pour une conversion en une nouvelle façade de panneaux en béton préfabriqués, de balcons, de briques et de fenêtres du sol au plafond. Le concept d'unité "loft" comprend des cuisines européennes, des plafonds en béton exposés de 12'-0 "et des finitions haut de gamme.

Il fallait donner l’effet de tole ondulée pour rappeler l’usage industriel. Ceci a été possible par l’usage de matrice en caoutchouc prémoulée.

Le défi de ce Projet était de connecter les éléments de facade à une dalle coulée dans les années 50. Il fallait donc s’assurer, par le biais de tests d’arrachement de la capacité du béton et de la dalle à reprendre les efforts de cette facade par le biais d’ancrage chimiques installées sur la dalle.

Cette conversion d'une usine de colorants en 6 étages et 84 unités de logements dans le quartier du Plateau Mont-Royal à Montréal comprenait le démantèlement complet de la facade du bâtiment pour une conversion en une nouvelle façade de panneaux en béton préfabriqués, de balcons, de briques et de fenêtres du sol au plafond. Le concept d'unité "loft" comprend des cuisines européennes, des plafonds en béton exposés de 12'-0 "et des finitions haut de gamme.

Il fallait donner l’effet de tole ondulée pour rappeler l’usage industriel. Ceci a été possible par l’usage de matrice en caoutchouc prémoulée.

Le défi de ce Projet était de connecter les éléments de facade à une dalle coulée dans les années 50. Il fallait donc s’assurer, par le biais de tests d’arrachement de la capacité du béton et de la dalle à reprendre les efforts de cette facade par le biais d’ancrage chimiques installées sur la dalle.

Photos